Conditions douanières actuelles pour les importations en provenance de Chine

Partager :

Comme chacun sait, l’économie chinoise est susceptible de devenir la plus importante du monde au cours des douze prochaines années. Il existe déjà un nombre croissant d’entrepreneurs polonais qui souhaitent faire de l’importation de marchandises en provenance de l’Empire du Milieu une activité commerciale. Parmi les nombreux éléments à prendre en compte, il y a ceux liés aux conditions douanières.

Comment dédouaner les marchandises importées ?

Les produits entrant sur le marché polonais doivent répondre à un certain nombre d’exigences, y compris celles définies par les réglementations de l’Union européenne. La mainlevée des marchandises importées de Chine nécessite de passer par une procédure douanière souvent complexe. Il peut être nécessaire de préparer des documents tels qu’un connaissement, une spécification des marchandises, diverses déclarations, des licences, etc.

Il convient donc de préciser que l’importation de marchandises en provenance de Chine, ou du moins celle réalisée à une échelle un peu plus importante, nécessite le respect de nombreuses réglementations douanières. Il convient également de noter que le ministère des finances s’efforce de plus en plus de renforcer les contrôles sur les biens importés de Chine.

Il peut donc être judicieux de faire appel à un intermédiaire, tel qu’une société de transport spécialisée dans le marché chinois ou une agence douanière appropriée. Dans ce cas, sur la base de l’autorité déléguée, elle peut traiter toutes les questions formelles au nom de l’entrepreneur.

Quel est le taux de douane applicable aux importations en provenance de Chine ?

Lors de l’importation de marchandises en provenance de Chine, la TVA doit être payée. Dans ce cas, la question est simple, puisque son taux est, bien entendu, de 23 %. En matière douanière, la situation est déjà beaucoup plus compliquée et il n’est pas exclu qu’elle soit amenée à évoluer. D’autant plus que la situation politique pourrait conduire à une guerre tarifaire.

Actuellement, les droits varient considérablement, allant de 0 % à 48 %. Tout dépend ici du type de marchandises importées. Heureusement, il est facile de vérifier quel droit s’applique dans un cas particulier. Le système en ligne ISZTAR, disponible sur le site web du ministère des finances, est utilisé à cette fin.

NOUVELLES

Autres entrées

bulletin d'information

Soyez les premiers à recevoir les offres VIP

Prendre des décisions et bénéficier du meilleur prix